mercredi 28 septembre 2016

Antigone (Jean Anouilh)

Quelques informations sur ce livre :

Auteur : Jean Anouilh
Titre : Antigone

Éditeur : La Table Ronde (La Petite Vermillon)
Style : Théâtre, Tragédie
Nombre de pages : 123
Prix : 4,20 €

Année de sortie: 1946

Résumé: 


"L' Antigone de Sophocle, lue et relue et que je connaissais par coeur depuis toujours, a été un choc soudain pour moi pendant la guerre, le jour des petites affiches rouges. Je l'ai réécrite à ma façon, avec la résonance de la tragédie que nous étions alors en train de vivre."

Antigone est la fille d'Œdipe et de Jocaste, souverains de Thèbes. Après le suicide de Jocaste et l'exil d'Œdipe, les deux frères d'Antigone, Étéocle et Polynice se sont entretués pour le trône de Thèbes. Créon, frère de Jocaste et – à ce titre – nouveau roi, a décidé de n'offrir de sépulture qu'à Étéocle et non à Polynice, qualifié de voyou et de traître. Il avertit par un édit que quiconque osera enterrer le corps du renégat sera puni de mort. Personne n'ose braver l'interdit et le cadavre de Polynice est abandonné à la chaleur et aux charognards.

Seule Antigone refuse cette situation. Malgré l'interdiction de son oncle, elle se rend plusieurs fois auprès du corps de son frère et tente de le recouvrir avec de la terre. Ismène, sa sœur, informée de sa décision, refuse de la suivre, craignant sa propre mort.

Très vite, Antigone est prise sur le fait par les gardes du roi. Créon est obligé d'appliquer la sentence de mort à Antigone


Critique:



 Moi qui d'habitude n'aime pas vraiment les pièces de théâtre, j'ai été agréablement surprise ! J'ai adoré cette pièce que j'ai lue en 1 heure, en même temps je n'avais jamais eu entre mes mains un livre aussi petit !

 Je me suis attachée au personnage d'Antigone avant même que les répliques n'arrivent, et ce, grâce au prologue. Le seul point dérangeant à ce niveau là, c'est que ce même prologue nous explique déjà une bonne partie de la pièce mais surtout la fin. Cette histoire est connue, je le sais, mais vaut mieux la découvrir petit à petit. Cette étrange manière de conter rend tout de même l'histoire assez unique et j'ai bien aimé, du moins le fait que je connaissais déjà bien l'histoire avant de lire ce livre m'a permise de le lire tranquillement sans être dérangé par ces "spoilers". 

 L'écriture est relativement fluide, aucun mot compliqué n'a troublé ma lecture, l'auteur a une belle plume, chapeau ! Le comique de répétition m'a fait sourire, certaines répliques m'ont bien fait rire (rien que la scène avec le garde pg 46->52 m'a bien divertie: "Avec Jonas on est tranquille.").
 Enfin, il reste un point négatif que je dois vous expliquer, l'histoire, bien qu'elle soit extrêmement courte, ne fait que se répéter. Antigone veut enterrer son frère, quoi que l'on fasse, elle ne change pas d'avis, elle le fait, se fait prendre, on essaie de la raisonner, rien n'y fait, et ce, une bonne partie du roman, si ce n'est tout le roman...

 Cette critique est très courte, mais pour un livre très court aussi, sur ce je vous souhaite de bonnes lectures et je vous recommande cette petite lecture tranquille qui ne prend pas la tête !


Ma note: 16/20





ConstanceGrs

Logo Livraddict

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...